Oyst press

Oyst press

Les internautes intéressés par un article n'ont, pour l'acheter, qu'à cliquer dessus. Grâce à Oyst, un clic suffit pour acheter sur internet. Cette solution de one-click shopping fournie par Oyst marche sur tous les formats publicitaires et avec tous les sites e-commerce.

Depuis 2017, Oyst a pris place dans ses nouveaux bureaux, à Paris. L'entreprise a été présentée en septembre 2016, durant le salon du e-commerce qui a eu lieu à Paris. C'est un fonds de placement londonien qui a entièrement soutenu le lancement de la jeune société Oyst.

Diplômé de la Haute École de Commerce de Paris et de Telecom Paris Tech, Quentin Vigneau a, avant de cofonder Oyst, créé sa toute première entreprise durant l'année 2015. L'entreprise a été fondée par Julien Foussard et Quentin Vigneau, deux entrepreneurs français. Julien Foussard, à tout juste 30 ans, gère un fonds de placement et il est par ailleurs responsable du lancement de 7 sociétés. Environ une trentaine de personnes ont déjà décidé d'accompagner Oyst, se joignant ainsi à ses deux fondateurs.

Oyst, une société qui montre de grandes ambitions

Grâce à cette innovation, Oyst n’a pas de concurrents directs et la start-up entend bien garder sa position de leader. Pour les dirigeants, les nouvelles générations sont disposées à utiliser une technologie telle que celle-ci. Pour la start-up, le règlement en un clic n’est qu’une étape. Oyst ambitionne d'aller encore plus loin en facilitant la totalité de l'expérience d'achat en ligne.

Oyst facilite la vie des consommateurs

L’objectif d'Oyst consiste à restituer du temps utile aux internautes en leur permettant de réaliser des achats en 1 clic et en toute tranquillité. Il suffit de cliquer sur le bouton dédié joint au produit qui vous convient pour réaliser son achat. La start-up a été fondée à partir d'une observation : le processus d’achat sur internet est trop astreignant pour les usagers. L'identification des utilisateurs d’Oyst se fait de manière tout à fait sécurisée, notamment grâce à la biométrie.